CONCRÈTEMENT, COMMENT CELA SE PASSE-T-IL ?

Le don de sang de cordon en 5 étapes

  1. étape 1Le sang de cordon est prélevé à la maternité, dans les minutes qui suivent la naissance.
  2. étape 2Le prélèvement est transporté vers une banque de sang placentaire.
  3. étape 3Le sang de cordon est analysé afin de répondre aux critères de qualité définis par le Réseau Français de Sang Placentaire.
  4. étape 4Il sera conservé ainsi que des échantillons de votre sang prélevé au moment de l’accouchement dans des banques de sang placentaire agréées.
  5. étape 5Le jour J, lorsqu’une compatibilité sera trouvée, ce don pourra offrir une chance supplémentaire de guérison à un malade.

Le Réseau Français de Sang Placentaire

Qui collecte le sang de cordon ?

Le sang de cordon collecté est conservé dans des banques agréées qui constituent le Réseau Français de Sang Placentaire (RFSP).
Ce réseau est un groupe d’experts et de professionnels investis dans le don de sang de cordon. Ces banques recueillent les greffons de sang de cordon à partir d’un réseau de maternités autorisées par le ministère de la Santé.

Cela permet de garantir la qualité des procédures et l’égal accès aux soins pour l’ensemble de la population. La responsabilité et l’objectif de ces banques sont de mettre ces unités de sang de cordon à disposition de tout patient, quel que soit son pays d’origine, à tout instant.

Les banques de sang de cordon et les maternités associées

Jusqu'en 2013, l'Agence de la biomédecine avait pour objectif principal de favoriser l'augmentation du nombre de banques et de maternités prêtes à pratiquer le prélèvement de sang de cordon. L'objectif des 30 000 unités ayant été atteint, désormais la volonté de développement du Réseau Français de Sang Placentaire s'inscrit avant tout dans une logique qualitative plus que quantitative.

Ainsi, dans le but de répondre au mieux aux besoins des patients, l'Agence de la biomédecine va porter une attention particulière à la richesse des cellules contenues dans un greffon issu de sang de cordon, ainsi qu'à la diversité des profils génétiques recueillis.

Réseau Français du Sang Placentaire en décembre 2015
carte de France du réseau Français du Sang Placentaire en décembre 2015 Sources : RFSP, Agence de la biomédecine, EFS, CIAT-CSI (STRN http://strn.CSI.cgiar.org) 2015